Web Analytics
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment manger des desserts et sucreries sans grossir !

Succombez aux desserts et sucreries, qui pourraient être vus comme de la tentation durant ces périodes de fêtes ! Vous n’avez pas à éviter les bonbons de Noël ou vous en détourner, vous devez simplement apprendre à les gérer.

Nous savons que manger une grande quantité de sucreries n’est pas le choix le plus sain. Cela peut entraîner une série de problèmes de santé à l’avenir, mais aussi mettre à mal vos efforts pour avoir le physique idéal masculin que vous souhaitez. Mais il n’est pas non plus conseillé de suivre un régime restrictif pour le reste de votre vie ! Ce ne serait pas tenable dans le temps et vous finirez par être frustré et vous laisserez tomber en choisissant la facilité !

Que serait Noël sans manger quelques morceaux de nougat et une (deux ?) tranches de bûche ? Voici 10 façons astucieuses de les désamorcer et d’en profiter sans trop culpabiliser et surtout sans grossir.

Vous pouvez manger des desserts et des sucreries sans grossir !

Noël est l’une des périodes les plus riches de l’année en matière de gastronomie ! Et bien que nous puissions nous servir des assiettes plus petites ou faire un jeûne intermittent les jours précédant les grandes fêtes de Noël, nous comprenons que les sucreries comme le chocolat, les bûches ou le nougat sont généralement irrésistibles. Sans oublier le chocolat quotidien que l’on mange à travers le Calendrier de l’Avent ! Heureusement, il existe plusieurs mesures qui peuvent être appliquées qui nous permettront de nous faire plaisir sans prendre de poids.

Ainsi il sera possible de profiter des fêtes de fin d’année sans trop souffrir et le tout sans culpabiliser. Surtout après l’année que nous avons passée au cours de laquelle il est plus que permis ou justifié de vous offrir le « plaisir » de manger toutes les douceurs de Noël que vous souhaitez.

Si vous mangez des aliments sains et équilibrés, vous pouvez succomber à des desserts !

Comment manger pour ne pas prendre de poids

Lorsque l’on a une alimentation équilibrée, on peut s’autoriser des indulgences une ou deux fois par semaine environ. Il est normal de vous récompenser avec des desserts de temps en temps. Si vous n’avez pas atteint vos calories journalières, vous pouvez glisser un dessert dans votre alimentation sans culpabiliser !

La première règle à suivre est de manger de façon équilibrée sans céder à la tentation de mourir de faim à la vue d’un plat dont vous rêvez depuis longtemps. Le risque est d’arriver affamé au point de manger beaucoup plus que d’habitude et le tout sans prendre de dessert. Ce qui, dans la plupart des cas, conduit à des sentiments de culpabilité inutiles. Si vous mangez sain, vous éloignerez la faim et vous saurez parfaitement quand vous arrêter en mangeant des douceurs. Buvez également la quantité d’eau requise par jour qui évitera cette fausse sensation de faim !

Au lieu de vous gaver de sucreries sur un court laps de temps, introduisez de petites quantités bien réparties. Cela vous aidera à toujours vous sentir satisfait et à ne pas vous gaver de peur de ne pas pouvoir les manger pendant qui sait combien de temps.

Apprenez à gérer les desserts et les sucreries

Les aliments riches en sucre peuvent augmenter le taux de sucre dans le sang. Ce qui en plus d’être mauvais pour le corps, entraîne généralement une prise de poids. Notre conseil Maverick est donc de les conserver en fin de repas, après un plat protéiné et pas trop de matières grasses. De cette façon, tout sera équilibré et les sucres entreront moins vite dans le sang. Pour les petits-déjeuners et les collations, vous pouvez ajouter du yaourt ou quelques cuillères à soupe de fromage blanc. De cette façon, entre autres, vous vous sentirez également plus rassasié, finirez par consommer moins de sucré.

Apprenez à gérer les quantités

Comment succomber sans grossir

Si vous nous suivez, vous savez que chaque Maverick commence sa transformation en comptant ses calories, pesant ses aliments. Une fois que vous êtes habitué, vous savez que les quantités ont leur importance ! Tout comme dans notre alimentation quotidienne, pour les petits plaisirs c’est également applicable !

L’astuce pour ne pas prendre de poids est de ne pas en faire trop. Sachant que vous pouvez manger un dessert autant de fois que vous le souhaitez, ce sera plus facile pour vous ! Une bonne façon de le faire est de prendre une petite portion et de refermer le paquet ! Si vous vous asseyez, revenez à table ou vous asseyez à table avec le paquet dans les mains, vous finirez sûrement par en prendre à nouveau. Par conséquent, vous devez prendre une portion et fermer, de sorte que vous puissiez d’une manière ou d’une autre « tromper » le cerveau. Il va se dire que vous ne pouvez plus (ou ne devez pas) prendre plus que la première et unique fois.

Oubliez toutes vos croyances

Nous avons tous des croyances limitantes dans différentes facettes de notre vie, en ce qui concerne l’alimentation – oubliez tout ce que vous croyez savoir ! Si vous aimez une confiserie et que vous vous inquiétez des desserts pendant que vous surveillez votre alimentation, alors, rassurez-vous ! Vous devriez certainement manger un dessert tant que vous faites attention pendant que vous le mangez ! Savourez chaque dernière bouchée de ce dessert pendant que vous continuez à mincir ou que vous gardez votre silhouette intacte.

Si vous avez évité les desserts parce que vous craignez que votre dent sucrée n’entrave votre perte de poids, nous avons une bonne nouvelle ! Il n’y a aucune raison pour que vous preniez du poids si vous mangez un dessert. Au contraire, ne pas en manger créera une frustration et vous finirez par vous jeter sur tout le paquet de chocolat le jour où vous craquerez, car vous craquerez !

Comment le jeûne intermittent diminue-t-il les envies de sucre ?

Nous le savons tous, le risque avec les desserts et les sucreries, c’est qu’ils donnent envie d’en manger encore et encore.

Vous avez le droit de manger un dessert, évidemment.

Cependant, le sucre est très inflammatoire dans notre corps. Le diabète de type 2 et/ou la résistance à l’insuline résultant d’une exposition prolongée à une glycémie élevée sont également liés à des taux plus élevés de maladie d’Alzheimer et de cancer. Le sucre n’est donc pas seulement l’ennemi de votre silhouette, c’est vraiment une question de santé ! Le but est d’être plus fort, plus mince et plus musclé, mais surtout en bonne santé globale !

Comment manger des desserts et sucreries sans grossir ?

Nous devons donc apprendre à limiter la consommation de sucre afin d’augmenter notre capital santé.

Le jeûne intermittent est un outil que vous pouvez utiliser pour soulager vos envies de sucre. La leptine, l’hormone de la satiété du corps, contrôle principalement votre appétit et la quantité d’énergie de votre nourriture est stockée sous forme de graisse. La leptine fonctionne par une boucle de rétroaction négative. Plus vous mangez régulièrement, moins votre corps produit de la leptine et vous aurez donc plus d’envies de sucreries.

La leptine s’est également révélée être un suppresseur de la perception du goût sucré. Ainsi, comme vous avez plus de niveaux de leptine, vous avez une perception réduite du goût sucré. Cette boucle de rétroaction négative est renforcée par le jeûne intermittent. Lorsque vous jeûnez, votre taux de leptine augmente et la ghréline (votre hormone de la faim) diminue.

Comme de plus en plus de leptine est sécrétée dans le corps, cela signale à vos récepteurs gustatifs d’avoir de moins en moins envie d’aliments super sucrés !

Le froid donne-t-il faim et envie de sucrerie ?

Avez-vous déjà remarqué que vous avez plus d’appétit en hiver ? Ce n’est pas une impression ! C’est le froid qui donne plus faim, mais pourquoi cela arrive-t-il ? Ce sera la faute des jours qui raccourcissent ou celle des basses températures. Le fait est que lorsqu’il fait froid, vous mangez plus et cela devient facile de prendre du poids plus rapidement.

Derrière tout cela, il y a des raisons à la fois scientifiques et psychologiques. Il n’y a donc pas d’explication unique au fait que le froid augmente la faim, mais elles se retrouvent dans différentes habitudes que nous adoptons dans les saisons plus froides, donc ce n’est pas valable uniquement pour l’hiver. La première raison vient du temps d’obscurité dans la journée : lorsque les jours raccourcissent, nous avons tendance à passer plus de temps à la maison, préférant le canapé et un film à une promenade saine. Cela, en plus de favoriser la sédentarité, déclenche également un désir constant de nourriture, en particulier de sucreries.

Qu’en est-il des glucides ?

De plus, les glucides jouent un rôle important dans la phase d’échauffement du corps. Lorsque les températures baissent, le corps commence à demander de plus en plus de glucides pour conserver la chaleur et donc nous avons plus faim que d’habitude. Le problème survient lorsque vous prenez des glucides en excès, ils ne sont pas éliminés !

Résultat = prise de poids. Le froid nous amène donc à manger plus que ce dont nous avons besoin.

Comment combattre ces envies de sucreries ? Il vous suffit de garder vos bonnes habitudes alimentaires, sans vous mettre à grignoter à toute heure de la journée. En conservant une activité physique régulière et des repas équilibrés, sains et adaptés à votre faim, il n’y a pas de raison que vous vous mettiez à manger excessivement, même par temps froid !

Ne prenons également pas le froid comme excuse pour ne pas aller faire une balade ! Couvrez-vous comme il le faut et marchez ! Ou alors optez pour un tapis de marche/course comme cadeau de Noël et marchez ! 😉

Succombez à quelques desserts et sucreries sans conséquences !

Nous aimons dire, à quoi bon avoir le corps que l’on désire si on ne peut pas en profiter ? Le plus important, c’est toujours de garder une alimentation saine et équilibrée. Gardez à l’esprit que c’est bien le déficit calorique qui vous fait perdre du poids et pas forcément d’où proviennent ces calories.

Mangez donc des desserts et des sucreries, tant que le reste de votre alimentation est adaptée à vos besoins énergétiques. Pratiquer une activité physique régulière vous permet de gérer encore plus facilement vos envies de dessert et de sucreries. Comme Noël est aussi synonyme de retrouvailles avec la famille, profitez-en pour jouer avec les petits qui débordent d’énergie et qui vous en feront certainement dépenser !

Ludo

Ludo

Nous avons commencé notre transformation physique à plus de 35 ans après une longue chute dans les travers de la société moderne. Nous souhaitons devenir la meilleure version de nous-mêmes. Pour maintenir ces résultats à maintenant 40 ans, il ne s’agit pas de suivre des régimes bizarres et de fatiguer son corps avec des entrainements exténuants. Prenez plutôt de la hauteur avec une vision à long terme en reprenant de bonnes habitudes. Chaque attitude simple et efficace mise en place fournira des résultats dans le temps. Il faudra les garder tout au long de votre vie, donc ne faites pas des choses intenables. On sait qu'à 50, 60, 70, 80 ans on aura toujours ce lifestyle de Maverick qui garde notre corps en forme. C’est tout simplement notre philosophie. Cliquez ici pour en savoir plus

Articles similaires

Le guide sur l’alcool et la perte de poids !
Ludo

Le guide sur l’alcool et la perte de poids !

Lorsque vous essayez d’atteindre des objectifs de remise en forme, vous pouvez faire preuve de plus de discipline et améliorer votre alimentation. 

Cependant, il ne faut pas arrêter complètement de vivre. Sortir et participer à des évènements sociaux ne doit PAS être mis de coté jusqu’à ce que vous atteigniez votre objectif.

Lire plus »
transformation physique à 40 ans
Ludo

Plan de perte de poids RÉALISTE à 40 ans !

Beaucoup de personnes de notre génération cherchent un plan de perte de poids pour retrouver la forme et de l’allure. Cependant, cela pêche souvent dans sa réalisation sur le long terme. Beaucoup de programmes fitness et de régimes peuvent briser la confiance que nous avons à maigrir et prendre du muscle. Cela ne veut pas dire que vous êtes incapable de maigrir, mais probablement que vous en avez trop fait ou fait des choses qui ne vous correspondaient pas !

Lire plus »
Optimiser sa testostérone à 40 ans !
Ludo

Optimiser sa testostérone à 40 ans !

Les hommes de plus de 40 ans, peuvent souffrir d’une baisse de leur niveau de testostérone, ce qui peut entraîner des symptômes tels que la perte de libido, la fatigue, la perte de muscle et la prise de poids. Heureusement, il existe des moyens de remonter ces niveaux, avec un mode de vie qui comporte les bons ingrédients.

Lire plus »

Laisser un commentaire